Portail Du Sat
Bonjour à tous

Ceci et votre première visite, alors inscrivez-vous pour avoir accès à tout les sujet du forum, Bonne navigation sur Portail du sat.
Portail Du Sat
Meilleurs posteurs
Admin (2979)
 
meknessi14 (2680)
 
sindbad001 (1381)
 
scott_311 (700)
 
rednass (552)
 
toto rina (260)
 
bogoss (151)
 
babouille13 (132)
 
matelot (128)
 
zadhand (121)
 

Derniers sujets
» La loi de portail du sat
Aujourd'hui à 17:32 par lysabel16

» Présentation
Aujourd'hui à 17:27 par lysabel16

» sartsat 2000 hyper hd
Aujourd'hui à 17:26 par dan20

» C+ et autres
Aujourd'hui à 16:46 par Admin

» Starsat 2000hd hyper est bloqué sur boot
Aujourd'hui à 16:42 par Admin

» quel box Android choisir pour l iptv
Hier à 17:29 par mitch66

» Tuto présente L'application Portaildusat.apk sur GEANT HD 8800-8810
Hier à 12:29 par kilou

» IPTV FRANCE ALL
Hier à 7:58 par mitch66

» star sat 8800 hyper
Dim 26 Fév - 23:35 par Admin

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier

Translator/Traducteur
Concours La chatbox est exclusivement faite pour le tchat, et non pas pour résoudre les problèmes liés à la télévision satellite ou autres !...Aucun support ne sera fournis dessus. Créer plutôt un post afin d’assurer un archivage et ainsi, que tous profitent de votre expérience.
inscrivez-vous pour pouvoir voir et Télécharger sur les sujet poster

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Portail Du Sat » Rubrique Récepteur Sat » News Quotidiennes des Nouvelles TV Satellite »  beIN Sports : La lutte contre le "streaming illégal", une priorité

beIN Sports : La lutte contre le "streaming illégal", une priorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

meknessi14


Super Modérateurs
Super Modérateurs
Le patron de la chaîne s'est aussi plaint de l'augmentation des sites de "streaming illégal".
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
beIN Sports s'est imposé comme un acteur incontournable du sport à la télévision. Quatre ans après son lancement en France, la chaîne qatarie s'est faite une place majeure, avec notamment les retransmissions de la Ligue 1 et la Ligue 2, la Champion's League et récemment le championnat d'Europe des nations. Le diffuseur a notamment acquis la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, qui se déroulera en janvier prochain.

"L'essentiel du travail revenait à Canal+"


Dans une interview accordée à L'Opinion hier, le très silencieux président de beIN Sports, Yousef Al-Obaidly revient sur l'échec des négociations du projet de distribution exclusive avec Canal+, rejeté par l'Autorité de la concurrence. "Nous avions communiqué à l'Autorité de la concurrence et au CSA l'ensemble des éléments expliquant pourquoi cet accord aurait été bénéfique pour notre chaîne (...) l'essentiel du travail revenait à Canal+ qui était sous le coup de restrictions jusqu'en 2017", confie le responsable de la chaîne.
 
Pour lui, cet accord se faisait "entre chaînes premium" et les deux parties avaient tout à y gagner. "Ce qu'ils ont vu depuis quatre ans, c'est ce que nous avons accompli grâce au travail des équipes prouve que le produit est bon et qu'il a de la valeur. Lorsque vous êtes capable de convaincre 3 millions d'abonnés en partant de zéro, c'est un résultat remarquable", explique-t-il.

La lutte contre le "streaming illégal", une "priorité"


Yousef Al-Obaidly se plaint aussi de l'augmentation des sites de streaming illégal. Les pertes financières dues au piratage sont "convergentes" à celles de Canal+, soit un manque à gagner de 200 millions euros. "Nous avons commencé à demander la fermeture de sites pirates et nous allons continuer de le faire car nous pensons que cela handicape l'ensemble du paysage audiovisuel français", précise-t-il, ajoutant que c'était une "priorité" pour son groupe.
Lors de l'Euro 2016, Yousef Al-Obaidly a compté "la présence d'environ 100 sites qui proposaient illégalement les matchs en streaming", dont l'un qui "a été consulté par 330.000 visiteurs sur le seul match Allemagne/Italie du 2 juillet". "Si on multiplie cette audience par le nombre de sites répertoriés, on se rend compte de l'ampleur du phénomène et du préjudice qui en résulte pour le diffuseur", conclut-il.

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum