Le protocole de traitement à la chloroquine du nouveau coronavirus, prescrit au début qu’aux cas jugés grave présentant des formes sévères, sera désormais élargi même aux cas bénins confirmés atteints par le virus.