Le président malgache Andry Rajoelina a officiellement lancé le lundi 20 avril, à grandes gorgées, un remède à base de plantes médicinales locales capable, selon lui, de prévenir et de guérir les patients malades du nouveau coronavirus.