Le président chinois, Xi Jinping a annoncé, le 17 juin dernier, que les pays africains, dont l’Algérie, seront parmi les premiers à bénéficier d’un vaccin fabriqué en Chine.