Un chef du service des maladies infectieuses a suggéré de laisser les jeunes « se contaminer entre eux » afin d’éviter une seconde vague de la pandémie du Coronavirus.