Portail Du Sat
Bonjour à tous

Ceci et votre première visite, alors inscrivez-vous pour avoir accès à tout les sujet du forum, Bonne navigation sur Portail du sat.
Meilleurs posteurs
Admin (4061)
4061 Messages - 36%
meknessi14 (3567)
3567 Messages - 32%
sindbad001 (1381)
1381 Messages - 12%
scott_311 (805)
805 Messages - 7%
rednass (552)
552 Messages - 5%
bogoss (262)
262 Messages - 2%
toto rina (260)
260 Messages - 2%
matelot (156)
156 Messages - 1%
132 Messages - 1%
zadhand (121)
121 Messages - 1%
Connexion
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Translator/Traducteur
Partagez
Aller en bas
avatar
meknessi14
Super Modérateurs
Super Modérateurs
Messages : 3567
Points : 6378
Réputation : 895
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 35

Djokovic, un titre et un trône

le Lun 7 Juil - 11:08
Novak Djokovic a remporté dimanche, à Wimbledon, son 7e titre du Grand Chelem contre Roger Federer, qui avait sauvé une balle de match dans le 4e set (6-7 [7], 6-4, 7-6 [4]), 5-7, 6-4 en 3h56'). C'est son 2e succès à Londres après 2011. Le Serbe redevient n°1 mondial.

Des larmes. De joie et de soulagement quand Novak Djokovic a vu le dernier revers de Roger Federer finir sa course dans le filet après trois heures et cinquante-six minutes de lutte acharnée. S'il a laissé filer deux balles de set au jeu décisif (un revers dans le couloir à 5-4, un ace extérieur du Suisse à 7-6) pour perdre la manche initiale (7-6 [7] en 51'), le Serbe s'est tout de suite repris pour signer le premier break du match en début de deuxième (2-1). Et le tenir (6-4 sur un smash en 43'). Mobile, solide sur son engagement (aucun break concédé dans les sets 1, 2 et 3), il jouait plus juste que son adversaire dans un nouveau jeu décisif pour prendre les devants sur un revers chopé dans le couloir (7-6 [4] en 49'). Et se détacher 3-1 dans le quatrième.

Une première balle de match pour Novak Djokovic à 5-4 dans le 4e set. A 30/40 sur son service, Roger Federer sort un ace confirmé au hawk-eye.

Le début de la fin pour Roger Federer ? Non. Plutôt le début du cauchemar pour "Djoko". Poussé par les spectateurs du Centre Court, dont l'actrice Kate Winslet, bien décidée à ne pas voir son chouchou sombrer, l'ancien maître des lieux s'emparait pour la première fois du service adverse (2-3). Avant de s'effondrer (2-5)... puis de grappiller les jeux. 5-3, 5-4 sur un coup droit que "Nole", au sol après une chute, ne pouvait que regarder passer. 30/40, balle de match : le service du septuple vainqueur du tournoi est annoncé "faute". Mais le hawk-eye donnait tort au juge de ligne et le "transformait" en ace. 5-5, 6-5 puis 7-5 pour "Fed" au son des "Roger, Roger" (en 49 minutes) du public, subjugué par ce spectacle haletant.


Novak Djokovic, qui avait perdu ses trois dernières finales de Grand Chelem, allait-il être rattrapé par de nouveaux démons ? Bizarrement, ce n'est pas lui qui craquait le premier. Après avoir écarté une balle de break en venant provoquer la faute au filet (à 3-3), il pouvait compter sur un mauvais dernier jeu du Suisse, auteur de quatre fautes (dont un revers dans le filet et un autre boisé pour se retrouver à 0/30). A près de 33 ans, parviendra-t-il à décrocher un 18e titre du Grand Chelem ? A genoux sur ce court où il s'était déjà imposé en 2011, celui qui redeviendra numéro 1 mondial dès lundi pouvait, lui, arracher des bouts de gazon pour les ingérer. Ça change du pain noir.

«Je voudrais dédier ce titre à ma future femme et à mon futur bébé (...) Et aussi à ma première coach Jelena Gencic. Celle qui m'a tout appris.»

«J'ai tout donné mais ça n'a pas suffi. J'étais sûr que ce match serait épique, qu'il serait dur physiquement. Je me suis vraiment amusé, merci à tous et à l'année prochaine» lançait dans un sourire Roger Federer au micro du stade. «Roger est un exemple, un modèle. Merci de m'avoir laissé gagner aujourd'hui (sourire). Après le quatrième, ce n'était pas facile de me remettre dedans et de trouver l'énergie nécessaire. C'est le tournoi que j'ai toujours rêvé de gagner, le plus grand du monde. Mes premiers matches de tennis vécus à travers à la TV, c'était à Wimbledon» a commenté "Nole", qui avait perdu ses trois dernières finales en Grand Chelem. «Je voudrais dédier ce titre à ma future femme et à mon futur bébé. Bientôt, je serai papa. Il est aussi pour ma famille et mon équipe. Et également pour ma première coach Jelena Gencic. Celle qui m'a tout appris et qui nous a quittés (l'an dernier)» a-t-il ajouté en tendant son trophée vers le ciel. Et en laissant couler de nouvelles larmes.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum