portaildusat
47% DES ANTIVIRUS POUR MOBILES SERAIENT INEFFICACES 20172210

Bonjour à toi !
Ceci est votre première visite, alors inscrivez-vous pour avoir accès à tous les sujets du forum, bonne navigation sur portaildusat.com
n'oublier pas de faire une présentation et valider le règlement du forum ainsi que faire votre signature sur votre profile c'est très important pour que vous soyez un membre à 100% parmi nous et avoir accès à toute les pages !.
et n'oublier pas que la plupart des intervenants ici vous aident bénévolement sans en gagner en retour, soyez alors très respectueux et patient envers eux pour vos demandes ou renseignements pour avoir une réponse clair d'une personne de notre équipe ou membre !

Si vous souhaitez participer à la vie du forum faite en part à l'Administrateur du forum et de vos motivations !

Bonne visite parmi nous !
Meilleurs posteurs
Admin (4354)
4354 Messages - 30%
meknessi14 (3636)
3636 Messages - 25%
SIDALI55 (3096)
3096 Messages - 21%
sindbad001 (1381)
1381 Messages - 9%
scott_311 (805)
805 Messages - 6%
rednass (552)
552 Messages - 4%
bogoss (262)
262 Messages - 2%
toto rina (260)
260 Messages - 2%
matelot (157)
157 Messages - 1%
132 Messages - 1%
Connexion
Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

Translator/Traducteur
Partagez
Aller en bas
SIDALI55
SIDALI55
Messages : 3096
Points : 6370
Réputation : 20
Date d'inscription : 10/11/2014

47% DES ANTIVIRUS POUR MOBILES SERAIENT INEFFICACES Empty 47% DES ANTIVIRUS POUR MOBILES SERAIENT INEFFICACES

le Mar 6 Aoû - 12:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand on parle d'antivirus, on pense très souvent aux ordinateurs. Mais il ne faut pas oublier qu'il existe aussi de nombreuses solutions d'antivirus pour nos chers smartphones. Mais ces dernières sont-elles réellement efficaces ? La dernière étude du site Comparitech à ce sujet fait froid dans le dos.
Comparitech est un site spécialisé dans les analyses d'applications et de logiciels. A l'instar de Logithèque, ses membres passent plusieurs journées à tester des antivirus, VPN et autres solutions dans le but de déterminer qui sont les meilleurs candidats... Et qui sont les cancres.

Le dernier rapport en date du site concerne différents antivirus disponibles sur smartphone. Et le constat est alarmant : sur plus d'une vingtaine d'application,quasiment la moitié ne fait pas le travail promis et en profite même pour accéder à vos données personnelles.

SUR LE BANC DES ACCUSÉS

Les applications testées, vous ne les connaissez peut-être pas. Mais toutes se vantent sur leur page de téléchargement d'être des solutions antivirus fiables. Voici la liste des 21 applications ayant subit les tests du site Comparitech :


  • AegisLab Antivirus Free
  • Malwarebytes Security: Virus Cleaner, Anti-Malware
  • AVL Pro Antivirus & Security
  • APUS Security - Clean Virus, Antivirus, Booster
  • Brainiacs Antivirus System
  • BullGuard Mobile Security and Antivirus
  • Phone Cleaner
  • Comodo Free Antivirus, VPN and Mobile Security
  • Emsisoft Mobile Security
  • ESET Mobile Security & Antivirus
  • Dr.Capsule - Antivirus, Cleaner, Booster
  • Super Cleaner
  • NQ Mobile Security & Antivirus Free
  • Zemana Antivirus & Security
  • MalwareFox Anti-Malware
  • CHOMAR Antivirus
  • dfndr security: antivirus, anti-hacking & cleaner
  • Privacy Lab Antivirus & Mobile Security
  • Webroot Business Security
  • VIPRE Mobile Security
  • V3 Mobile Security



Rassurez-vous (ou peut-être pas en fait) : 53% d'entre eux font bien leur travail. Le reste dispose cependant de sérieux problèmes de sécurité ou de protection de données personnelles.

LES MAUVAIS ÉLÈVES DE LA SÉCURITÉ

Les trois principaux antivirus mis en avant par le rapport sont VIPRE, BullGuard et AEGISLAB. Chacun de ces antivirus ne protégeaient pas leurs utilisateurs contre plusieurs attaques. Parmi ces dernières, Comparitech a notamment testé d'insérer du code infecté dans leur script et d'envoyer de fausses alertes antivirus.
Les trois vendeurs ont cependant été alertés par le site avant publication de leur rapport. Leurs failles sont donc désormais supprimées.

LES CANCRES DE LA PERFORMANCE

Autre fonction mise en avant par le rapport : la performance des antivirus testés. Les membres de Comparitech ont donc expérimenté d'injecter un dangereux virus dans toutes les applications concernées. Parmi elles, 8 étaient incapables de détecter le-dit virus :

  • AEGISLAB Antivirus Free
  • Antiy AVL Pro Antivirus & Security
  • Brainiacs Antivirus System
  • Fotoable Super Cleaner
  • MalwareFox Anti-Malware
  • NQ Mobile Security & Antivirus Free
  • Tap Technology Antivirus Mobile
  • Zemana Antivirus & Security



LA VENTE ET FUITE DE DONNÉES PERSONNELLES

La collecte et revente des données personnelles d'un utilisateur est un marché juteux. Mais s'il est désormais devenu courant de ne pas trop s'en inquiéter pour des applications comme Facebook, il est bien plus étonnant d'en être affecté sur un antivirus ! C'est hélas le cas de 8 des applications testées qui enregistrent les données personnelles des utilisateurs pour les revendre à des investisseurs par la suite.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La palme revient donc à "dfndr security" qui, non content de posséder un grand nombre de trackers sur son application, se permet aussi le luxe d'accéder à de nombreuses autorisations inutiles au bon fonctionnement d'un antivirus. Par ces autorisations étranges, dfndr security demande par exemple l'accès à votre liste de contacts, votre localisation ou votre appareil photo.
De son côté, VIPRE disposait d'une faille assez importante qui permettait à n'importe qui un peu expérimenté d'accéder à la liste de contacts d'un utilisateur. L'application disposait d'un contrôle d'accès extrêmement facile à briser ou à détourner. 
Contactée par le site Comparitech, l'entreprise derrière VIPRE s'est attelée à corriger les failles soulignées.

"IL Y A TOUJOURS DE L'ESPOIR"

Au vu de ses nombreux tests et problèmes soulignés, vous pouvez vous demander s'il existe réellement de véritables antivirus qui font leur travail. Rassurez-vous, c'est le cas et il est vivement conseillé de se munir d'un antivirus pour son smartphone vu le nombre de malwares détectés en 2018.
Selon Comparitech, la responsabilité de tous ces antivirus problématiques revient en bonne partie à Google. Le Play Store ne vérifie que très peu d'applications hébergées. Le système de recommandation marchant sur la popularité, il suffit qu'un mauvais antivirus soit téléchargé plusieurs fois pour être rapidement mis en avant sur la boutique.
 
Source


  • Auteur : Julian Madiot
  • Publié le 02/08/2019

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum